Alors que la fête nationale appelle à la célébration du Québec, elle s’avère également un puissant révélateur des tensions qui l’animent. Difficile cette année de célébrer le Québec sans soulever l’importante crise sociale qui le secoue. Alors qu’un tumulte qu’aucune loi n’arrive à faire taire s’élève des rues depuis plusieurs mois, de nombreux politiciens et commentateurs critiquent l’irrationalité d’un mouvement qui demanderait, à leurs yeux, mers, mondes et utopies. Qu’en est-il vraiment de cette critique et qu’est-ce que la fête nationale peut nous dire de la place du symbolique en politique? Lire la suite