Jean-Philippe Warren parle de la question de la modernité et du tournant des années 1960, marqué par la mise en place de l’État-providence et d’une nouvelle définition de la nation québécoise. Entrevue réalisée en 2009.

Biographie
Jean-Philippe Warren est professeur de sociologie à l’Université Concordia. Auteur prolifique, ses champs de recherche vont des grands penseurs de la tradition sociologique au Québec (Fernand Dumont) à l’influence du personalisme dans les réformes de la Révolution tranquille, en passant par les mouvements politiques des années 1960 et 1970 et les traditions populaires (fête de Noël).

Jean-Philippe Warren fait partie de cette nouvelle génération de chercheur en sciences humaines qui questionnent les anciens paradigmes de lecture du passé du Québec au XXe siècle par une appréhension large des phénomènes et mouvances politiques, notamment en ce qui a trait à l’interpénétration des réseaux d’influences et d’idées.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *